Chardon, rose et trèfle

Le chardon écossais

Une légende raconte qu’en 1010, les Vikings tentent de conquérir l’Écosse et profitent de la nuit pour attaquer un château. Pour éviter d’être trop bruyants, ils enlevent leurs chaussures. La garnison est alertée par les cris des Vikings qui tombent sur des chardons. Le château et l’Écosse furent sauvés. Depuis, le chardon est l’emblème de l’Ecosse.

La rose anglaise

En 1450, deux nobles anglais entrent en conflit. Pour symboliser leur opposition, l’un cueille une rose blanche, l’autre une rose rouge. Après 35 ans de guerre, les partisans de la rose rouge remportent la victoire.

Le trèfle irlandais

Patrick, le saint-patron irlandais qui a évangélisé l’île au Ve siècle, se serait servi d’un trèfle pour expliquer aux païens la sainte Trinité : le père, le fils, le Saint-Esprit. Depuis, le trèfle symbolise l’Irlande.