Super G

Le slalom super géant (familièrement appelé « Super-G »), créé en 1982 par un groupe d'experts - dont Toni Sailer, le triple champion olympique autrichien de 1956, Serge Lang et Peter Baumgartner (SUI) - est, avec la descente, une des deux disciplines de vitesse. Les portes sont quasiment les mêmes que celles du slalom géant et de la descente. C'est un compromis entre la descente et le slalom géant, ce qui le rend plus technique que la descente mais plus rapide que le slalom géant. Les participants doivent donc être très précis à haute vitesse pour enchaîner de grandes courbes. La dénivellation en slalom super géant est légèrement moindre qu'en descente, mais le parcours est préparé sensiblement de la même façon. Contrairement à la descente, les compétiteurs ne peuvent pas s'entraîner à pleine vitesse sur le parcours avant la course officielle. Comme ils disposent d'un temps de reconnaissance restreint, ils doivent savoir mémoriser rapidement tous les paramètres techniques de la course.
Le premier slalom super géant, gagné par le Suisse Pirmin Zurbriggen, fut testé sur les pentes de l'Alta Badia, dans les Dolomites italiennes, en décembre 1981 avant d'être introduit en décembre 1982 par le comité Coupe du Monde de la FIS à l'occasion du Critérium de la première neige de Val d'Isère. Le tout premier vainqueur en coupe du monde était le Suisse Peter « Pitsch » Müller, champion du monde de descente ensuite en 1987 à Crans-Montana.

Jeux olympiques

Compétition Vainqueur homme Vainqueur femme
Jeux olympiques 2010 Aksel Lund Svindal Andrea Fischbacher

Championnats du monde

Compétition Vainqueur homme Vainqueur femme
Championnat du monde 2009 Didier Cuche Lindsey Vonn