BASKET

Le basket-ball est inventé en 1891 par James Naismith, un professeur d'éducation physique canadien du collège de Springfield dans l'État du Massachusetts (États-Unis). Il cherche à occuper ses étudiants entre les saisons de football et de base-ball, pendant l’hiver, au cours duquel la pratique du sport en extérieur était difficile. Naismith souhaite également leur trouver une activité où les contacts physiques soient restreints, afin d'éviter les risques de blessure.
Un jour, il reprend l'idée d'un ancien jeu de balle maya et place deux caisses de pêches sur les rampes du gymnase. Le but de ses étudiants est de faire pénétrer un ballon dans ces caisses en bois pour marquer un but. Les caisses étant en hauteur, ce jeu nécessite autant d’adresse que de force brute. Naismith établit rapidement 13 règles pour rendre ce jeu praticable.
Ce sport est baptisé basket-ball, ce qui signifie littéralement en anglais : « ballon panier ». Le tout premier match de l’histoire a lieu le 21 décembre 1891 et se termine sur le score de 1 à 0.
La même année, le jeu est adapté pour être joué par des femmes.
Au début de son histoire, le basket-ball est surtout porté sur le jeu offensif et la défense est reléguée au second plan. La défense est l'aspect passif du basket-ball où les joueurs attendent l'échec de l'adversaire ; elle a depuis acquis un rôle égal à celui de l'attaque.